Mise en tension de tirants – Tunnel de Fréjus

Cet ouvrage, d'un diamètre de huit mètres, a été rendu nécessaire par la nouvelle réglementation de sécurité des tunnels routiers, adoptée après l'incendie du tunnel du Mont-Blanc en 1999 dans lequel 39 personnes avaient péri.

Pour cela, il a été nécessaire de réaliser des travaux dans le Tunnel du Fréjus, pour des raisons de sécurité, de mise aux normes, d’entretien de l’ouvrage ou de rénovation d’équipements.

Le nouveau tube, initialement conçu comme une galerie de sécurité, devrait être ouvert à la circulation dans le sens Italie-France à partir de 2019.

 

Client : Groupement SPIE/GTS
Lieu de l'opération : Tunnel Routier du Fréjus 73500 Modane
Date et durée de l'intervention : Non communiquée
Maître d'ouvrage : Non communiquée
Maître d'oeuvre : Non communiquée
  • Besoin du client
  • Notre mission

Dans le cadre du chantier du tunnel de Fréjus, le Groupement SPIE/GTS a confié à ESIRIS Rhône-Alpes la réalisation d’essai de contrôle et de conformité sur tirant d’ancrage définitif.

Notre client nous a soumis quelques contraintes que nous avons respecté afin de garantir la réalisation du chantier :

  • Fermeture du tunnel et mise en circulation alternée.
  • Contraintes liées au trafic important.
  • Travaux de nuit avec libération des voies à horaire impératif.
  • Contrainte de sécurité 

Nos équipes ont dû travailler sur une période de plusieurs mois en horaire de nuit et sur les W-E.

Nous avons dû également mettre les équipes adaptées en fonction des impératifs de planning et d’avancement afin de satisfaire aux exigences du client.